Noël – une période de recueillement.
Vraiment?

Je sais qu’il ne faut pas toujours se remémorer le passé. Mais d’une certaine manière, j’ai réalisé ces jours-ci que la compréhension actuelle de la période précédant Noël est complètement différente. Les biscuits de Noël sont déjà sur les étagères des commerçants à partir d’octobre et probablement seuls quelques-uns d’entre nous vont chercher les décorations dans la forêt.

Certes, le temps ne s’est pas arrêté. Et pourtant, certaines choses semblent revenir en arrière. On nous a demandé d’économiser de l’électricité et
le chauffage. En outre, il n’est plus possible pour beaucoup de dépenser autant d’argent pour la soi-disante magie de Noël et pour beaucoup, il devient de plus en plus diffi cile de profiter de ces semaines détendues.

Si vous travaillez dans la gestion immobilière, vous avez également le sentiment que tout est devenu encore plus stressant, incompréhensible et agité. Certes, les annonces de températures plus basses dans les logements, des charges élevées et peut-être aussi une hausse des loyers l’année prochaine ne
sont pas des paroles réjouissantes. Une raison de plus pour montrer aux personnes un peu de compréhension et de patience. Personne ne sait ce que l’année à venir nous réserve. Au cours des trois dernières années, nous avons appris que certaines choses se déroulent de manière très différente et complètement inattendue que ce que nous imaginions. Je
vous souhaite à tous et à toutes que nous puissions aborder tous les défi s et les tâches aussi calmement et positivement que possible et que notre santé
nous permette de prendre un peu plus de temps pour nous-mêmes et les personnes les plus importantes dans notre vie.

Nous vous souhaitons de joyeuses Fêtes de fi n d’année et, surtout, une bonne santé et beaucoup d’optimisme pour 2023, afi n que nous puissions débuter l’année plus sereinement.

Interview de Mme Silvia Pagnard – 75 ans à la rue de Gottstatt

À l’âge de trois ans, Mme Silvia Pagnard a déménagé avec ses parents et son frère du Crêt-du-Bois au chemin de la Truite. Elle vit désormais dans la Coopérative de construction Fröhlisberg depuis plus de 75 ans. Retour sur les débuts du lotissement Mühlematt.

BGF: «Á cette époque, vous avez emménagé dans les propriétés nouvellement construites au chemin de la Truite. De quoi vous souvenez-vous à ce sujet ?»

SP: «C’était en 1947. Mes parents avaient une trentaine d’années lorsque nous avons dû quitter notre appartement au Crêt-du- Bois à cause de l’agrandissement de la verrerie Müller. Il a été dit qu’ils construisaient de nouveaux appartements à Mâche et que nous devrions aller voir. À ce moment-là, seules des échafaudages étaient au chemin de la Truite. La rue de Gottstatt n’existait pas encore, il n’y avait encore que des prairies. Mais ma mère voulait vraiment aller ici parce que les appartements avaient de grandes fenêtres et une belle cuisine.»

BGF: «Quel âge aviez-vous alors?»

SP: «Je suis née le 17.08.1944, donc j’avais environ trois ans à l’époque.»

BGF: «Quels changements avezvous constatés au cours des 75 dernières années ?»

SP: «Au début, il y avait encore beaucoup de nouvelles constructions au chemin de la Truite, la rue de Gottstatt n’existait pas à cette époque, lorsque celle-ci a été construite plus tard, d’autres nouveaux bâtiments ont été ajoutés. Ici, où j’habite, l’adresse a été modifi ée pour devenir la rue de Gottstatt. C’est aussi la raison pour laquelle j’ai d’abord vécu au chemin de la Truite, puis à la rue de Gottstatt, bien que j’aie toujours vécu dans le même immeuble.»

BGF: «Avec du recul, qu’est-ce qui vous manque ou qu’estce qui était meilleur ou pire qu’aujourd’hui ?»

SP: «Eh bien, ça a beaucoup changé. À mon avis, la cohésion entre les membres de la Coopérative, en particulier, était bien meilleure qu’elle ne l’est aujourd’hui. Par exemple, on se rencontrait régulièrement pour un pique-nique. On grillait ensemble. C’était en quelque sorte plus collégial que ce ne l’est aujourd’hui. Mais beaucoup sont partis ou ont déménagé en maison de retraite dû à leur âge.»

BGF: «Aimeriez-vous revenir en arrière ou changer quoi que ce soit si vous le pouviez?»

SP: «Non. Je suis très bien ici. Tant que je peux encore monter les escaliers. Je m’entends bien avec tout le monde, on a juste moins de contacts qu’avant. C’est comme ça aujourd’hui.»

BGF: «Je vois des distinctions d’équitation sur le mur. Est-ce votre équilibre ?»

SP: «Je montais beaucoup à cheval avant, je participais à des tournois et je recevais quelques distinctions. Aujourd’hui, je ne monte plus, mais le temps passé avec mon cheval m’a toujours donné beaucoup de force.»

BGF: «Quel bilan faites-vous aujourd’hui ?»

SP: «mon frère et moi avons toujours un appartement au Cap d’Agde (France). Là, nous profi tons régulièrement du soleil et de la brise fraîche de
la mer.»

BGF: «Merci beaucoup pour votre temps, nous vous souhaitons encore de nombreuses belles années dans notre Coopérative de construction.»

Malheureusement, Mme Pagnard est décédée le 15.12.2022. À la demande de la famille, cette interview est néanmoins publiée. Nous présentons nos sincères condoléances à la famille.

Pénurie d’électricité, également au Fröhlisberg?

Depuis l’automne 2021, les prix de l’énergie augmentent massivement en Europe. D’abord en raison de la hausse de la production des entreprises après la crise du coronavirus, puis en février 2022 avec le déclenchement de la guerre en Ukraine. À eux seuls, les prix de l’électricité ont déjà augmenté de plus de 50% cette année. ESB a été ajusté ses prix pour la dernière fois à environ 24,5 c./kWh au 1er octobre 2022.

Mais les prix du gaz et du pétrole augmentent également, tout au moins au cours des six premiers mois de l’année. Entre-temps, les prix du pétrole et du gaz ont de nouveau quelque peu baissé, mais malheureusement, des coûts nettement plus élevés ont également été engagés dans ce domaine cette année. Nous devons donc tous et toutes nous attendre à des coûts de chauffage et des frais accessoires nettement plus élevés pour 2022.

Nous vous recommandons donc de procéder à un ajustement des frais de chauffage et charges à partir du 01.01.2023. Celles-ci n’auront plus d’effet sur le prochain décompte pour 2022, mais au moins pour 2023.

Veuillez contacter directement le secrétariat (par courrier postal ou courriel à info@froehlisberg.ch). Ce qui était impensable jusqu’à récemment menace d’arriver cet hiver:

une pénurie d’énergie. Cela se produit lorsqu’il n’y a plus assez d’énergie disponible pour répondre à la demande. En cas de pénurie d’électricité, il y a d’abord un appel à économiser l’électricité, puis une interdiction d’exploitation pour les consommateurs d’énergie non essentiels, tels que les enseignes lumineuses et les saunas. Troisièmement, l’électricité est soumise à des quotas pour les entreprises à forte consommation.

Et comme dernier point, la Confédération a prévu des coupures sur le réseau: tous les ménages et les entreprises interrompront alternativement leur alimentation électrique pendant quelques heures. En cas de pénurie de gaz, une procédure similaire est prévue en quatre étapes. Il y a donc la possibilité qu’il y ait des coupures de courant. Nous vous remercions de votre compréhension.

Comment économiser de l’énergie et réduire votre facture d’électricité

1. Utilisez des lampes LED. Cela vous permet d’utiliser jusqu’à 10 fois moins d’électricité qu’avec d’autres lampes.

2. Pensez à refroidir un peu moins dans le réfrigérateur. Vous économisez 5% d’électricité par 1°C. Les valeurs directrices sont de 5°C dans le réfrigérateur et de -18 °C dans le congélateur.

3. Évitez le mode veille sur vos appareils. Un appareil qui n’est pas éteint correctement nécessite toujours jusqu’à 25% d’alimentation.

Informations importantes:

Préavis de l’AG du 3 mai 2023
L’Assemblée générale aura lieu le 3 mai 2023 à la Residenz au Lac à Bienne. Veuillez réserver cette date.

Bulletins de versement QR
Depuis le 1.10.2022, les bulletins de versement doivent désormais être munis d’un code QR. Nous vous prions de n’utiliser pour vos paiements que le bulletin de versement QR que vous avez reçu en même temps que ce courrier. Merci beaucoup.